A noter


​Les infrastructures sécurisées de la Rade de Toulon à destination de la grande plaisance pour hiverner, approvisionner ou avitailler.

(1) 2 »

Le Brusc : ouverture de la mise en concurrence

 Thu-May-2018
le Thu-May-2018 (208 lectures)
La Métropole Toulon Provence Méditerranée souhaite mettre à disposition un poste d’amarrage en contrat de  garantie d’usage dans le port du Brusc (commune de Six-Fours-les-Plages) en vue d’une exploitation économique. Les caractéristiques de ce poste d’amarrage sont les suivantes : 25 mètres x 6 mètres - tirant d’eau : 2,50 mètres.
Si vous souhaitez vous porter candidat, vous avez jusqu’au 15 juillet 2018.
Les détails de la mise en concurrence et les pièces à fournir pour candidater sont mentionnés dans les documents à télécharger.

Port de Toulon : ouverture de la mise en concurrence

 Tue-May-2018
le Tue-May-2018 (211 lectures)
La Métropole Toulon Provence Méditerranée souhaite mettre à disposition des professionnels 2 lots dénommés A et B situés sur l’Espace Joseph Grimaud (commune de la Seyne-sur-Mer).
Ces emplacements seront destinés à l’implantation d’entreprises de la filière maritime ou du nautisme par le biais de convention d’occupation temporaire constitutive de droits réels pour une durée de 25 ans.
Si vous souhaitez vous porter candidat, vous avez jusqu’au 30 juillet 2018.
Les détails de la mise en concurrence et les pièces à fournir pour candidater sont mentionnés dans le document à télécharger.

Le port réunit ses partenaires européens pour améliorer la circulation des marchandises

 Wed-Apr-2018
le Wed-Apr-2018 (315 lectures)
Après la région Ligurie, la Corse ou et la Sardaigne, la Métropole Toulon Provence Méditerranée et son port de commerce ont accueilli, le mardi 17 avril 2018, le comité de pilotage du projet européen Circumvectio. Le projet ambitionne de développer des systèmes de Technologie et d’Information de la Communication (TIC) sur les informations relatives au transport multimodal de marchandises dans la zone de coopération.
En intégrant ce projet européen, la rade de Toulon, qui est confrontée à cette problématique des marchandises en flux vers la Corse et surtout  La Turquie, assoit son positionnement de port à rayonnement européen.
Les 25 membres ont planché sur la composante T2 dont le port de Toulon est responsable, c’est-à-dire un état des lieux des systèmes informatiques existants, le recensement des besoins des opérateurs et la définition d’un outil informatique ad hoc. Durant cette réunion, TPM a présenté les premières orientations esquissées par le cabinet mandaté par la métropole pour l’épauler dans cette étude pointue.
 
Le projet CircumvectioLe port de Toulon a rejoint le programme Marittimo et son projet Circumvectio, le 1er mars 2017.
Derrière cet acronyme se cache la terminologie suivante : CIRColazione di qUalità delle Merci su VEttori nella Catena logIstica del prOgramma, autrement dit le développement des systèmes de Technologie et d’Information de la Communication (TIC) sur les informations relatives au transport multimodal de marchandises dans la zone de coopération. Le projet doit permettre d’améliorer la connexion des nœuds secondaires et tertiaires transfrontaliers aux nœuds principaux du réseau RTE-T (Réseau transeuropéen de transport, programme de développement des infrastructures de transport de l’Union européenne). Les ports concernés, nœuds secondaires de la zone de coopération, sont Toulon, Savone, Bastia, Olbia et Livourne. Outre le port de Toulon et son Autorité Portuaire, Circumvectio regroupe la Région Ligurie, la Province de Livourne, la Région autonome de Sardaigne, l’Office des Transports de Corse, l’Université de Gênes et l’Université de Pise-Livourne. Le budget global du projet est de 667 000 euros, dont une enveloppe de 100 000 euros pour TPM.
 
La mission de TPM en tant qu’Autorité portuaireTPM est responsable, avec l’assistance de l’Office des Transports de Corse et la participation des partenaires du projet, de la 2ème composante du projet, à savoir :
- de réaliser un état des lieux des systèmes d’information existants,
- de recenser les besoins des opérateurs,
- de proposer un scénario de développement de l’outil informatique découlant de l’état des lieux et des besoins recensés.
Pour ce faire, elle a décidé de s’appuyer sur l’expérience et l’expertise de la société du cabinet Abington Advisory. Ce dernier a rencontré un certain nombre d’acteurs du transport des marchandises sur le port de Toulon, identifiés comme groupes cibles du projet.
 
Marittimo, pour développer la cohésion entre les régions maritimesIl s’agit du programme Interreg (programme européen visant à promouvoir la coopération entre les régions de l’Europe) Italie – France maritimes. Son objectif est la cohésion territoriale européenne et il est financé par le Fonds européen de développement économique régional (FEDER). S’inscrivant sur la période 2014 – 2020, il répond aux exigences de la « Stratégie UE 2020 » qui décline une approche maritime. Cette approche prend en compte les problématiques des zones côtières, de l’insularité et des zones internes.
La zone d’éligibilité du programme regroupe près de 6,5 millions d’habitants. Elle regroupe les régions françaises de la Corse (Haute-Corse et Corse du Sud) et Provence-Alpes-Côte d’Azur avec les départements des Alpes-Maritimes et du Var ainsi que pour l’Italie, La Sardaigne (Sassari, Nuoro, Cagliari, Oristano, Olbia-Tempio, Ogliastra, Medio Campidano et Carnomia-Iglesias), la Ligurie (Imperia, Savone, Gênes et La Spezia) et la Toscane (Massa-Carrara, Lucca, Pise, Livourne, Grosseto). Le programme représente une enveloppe financière de 199,6 millions d’euros sont 170 millions sont financés par le FEDER.

La Tour Fondue : ouverture de la mise en concurrence

 Tue-Apr-2018
le Tue-Apr-2018 (277 lectures)
Ouverture de la mise en concurrence
La Métropole Toulon Provence Méditerranée souhaite mettre à disposition des professionnels 2 emplacements situés sur le port de la Tour Fondue (commune d’Hyères-les-Palmiers).
Ces emplacements seront dédiés à l’implantation d’activités économiques.
L’installation des professionnels doit permettre de contribuer à l’animation du port de la Tour Fondue.
Si vous souhaitez vous porter candidat, vous avez jusqu’au 11 avril 2018.



 

L'Ayguade du Levant : ouverture de la mise en concurrence

 Thu-Mar-2018
le Thu-Mar-2018 (306 lectures)
Mise en concurrence pour les AOTLa Métropole Toulon Provence Méditerranée souhaite mettre à disposition des professionnels 3 emplacements situés sur le port de l’Ayguade du Levant (commune d’Hyères-les-Palmiers).
Ces emplacements seront dédiés à l’implantation d’activités économiques.
L’installation des professionnels doit permettre de contribuer à l’animation du port de l’Ayguade du Levant.





 

 

Mer bleue et ports blancs

 Wed-Feb-2018
le Wed-Feb-2018 (394 lectures)
C’est un panorama bien inhabituel qu’a offert, ces derniers jours, l’ensemble des ports de TPM. Le vert des collines environnantes était recouvert d’un manteau blanc et les couleurs gaies des pointus avaient du mal à poindre sous la pellicule de neige qui les a recouvertes dans la nuit du lundi 26 au mardi 27 février.
Annoncée par Météo France, la neige a bien été au rendez-vous. D’est en ouest, elle a saupoudré ses flocons aussi bien à l’intérieur des terres que sur le littoral, donnant aux infrastructures portuaires des couleurs inédites et rares en bord de mer ou sur les îles d’Hyères.
Un spectacle insolite qui séduit toujours autant…

Saint-Elme : ouverture de la mise en concurrence

 Thu-Feb-2018
le Thu-Feb-2018 (456 lectures)
Mise en concurrence pour les AOT 
La Métropole Toulon Provence Méditerranée souhaite mettre à disposition des professionnels 2 emplacements situés sur le port de Saint-Elme (commune de la Seyne-sur-Mer)
Ces emplacements seront dédiés à l'implantation d’activités liées au domaine maritime en priorité.
L'installation des professionnels doit permettre de contribuer à l'animation du port de Saint-Elme.
Si vous souhaitez vous porter candidat, vous avez jusqu'au 23 février 2018. Les détails de la mise en concurrence et les pièces à fournir pour candidater sont mentionnés dans le document à télécharger.

 

Les ports ont résisté à la tempête Ana

 Fri-Dec-2017
le Fri-Dec-2017 (681 lectures)
Les ports ont résisté à la tempête Ana
Plus que le vent su sud, c’est la houle et ses vagues de 4 à 6m qui ont balayé les ports ce lundi 12 décembre. Les eaux déchainées ont balayé les ports situés sur l’ouest du littoral communautaire, les recouvrant d’une couche épaisse de posidonies mortes. Mais sans faire trop de dégâts. Il faut souligner que les sites de La Madrague de Giens et de l’Ayguade du Levant étaient déjà en configuration hivernale, certaines infrastructures portuaires ayant été retirées à la fin de la saison.
Néanmoins, dans le petit port levantin, le rack à annexes a été endommagé, des par-battages ont été arrachés les embarcations positionnées sur la grève ont été soulevées et jetées à la mer.
À La Tour Fondue, ce sont des enrochements pesant entre 3 et 6t et destinés à la réfection du port du Niel et stockés sur la digue qui ont été déplacés par la seule force des vagues.
En cette période de forts coups d’est, il est recommandé aux usagers de bien vérifier l’amarrage de leur navire.
 

Quai à Toulon : annulation de la concertation

 Mon-Dec-2017
le Mon-Dec-2017 (581 lectures)
La Communauté d’Agglomération « Toulon Provence Méditerranée » (TPM) informe que la concertation publique relative à la création d’un môle croisière est annulée.
Compte tenu de nouvelles opportunités envisageables, le projet va faire l’objet d’une nouvelle analyse.
Une concertation sera menée sur la base du projet actualisé.

Un nouveau cap pour la rade

 Mon-Dec-2017
le Mon-Dec-2017 (501 lectures)
Hubert Falco, président de TPM, l'a annoncé cet après-midi en conférence de presse : le quai de 400 mètres dans le port de commerce ne sera pas construit ; en effet, l’État et la Défense cèdent les 36 000 m2 situés sur l'ancien site DCNS, Arsenal nord du Mourillon à Toulon, avec la perspective de nouveaux aménagements portuaires notamment.
 
« Premier port militaire d'Europe, nous occupons une fonction stratégique sur l’axe méditerranéen.
Notre histoire portuaire a organisé notre rade qui nous a positionnés sur les plus belles routes maritimes d’Europe.
Nous  avons un environnement « terre et mer » complémentaire et exceptionnel et nous avons le devoir de trouver l’indispensable équilibre entre développement et préservation.
Nous serons toujours une métropole résolument tournée vers la mer et une invitation aux voyages.
Grâce, une fois encore, aux excellentes relations entre la ville et la Défense, un plan B et une nouvelle option hors périmètre portuaire - sans aucune habitation à proximité, et beaucoup moins contraignante - sera étudiée rapidement avec l’Etat et la Défense, à partir des 36 000 m² de la parcelle Nord non utilisée de l’ancien Arsenal du Mourillon.
Nous ne construirons pas le quai de 400 mètres dans le port de commerce, Darse Nord. Par conséquent, il n’y a plus de raison de maintenir la procédure de concertation et les réunions organisées dans ce cadre: les réunions du 7 décembre à Toulon, du 13 décembre à Saint-Mandrier-sur-Mer et du 15 décembre à La Seyne-sur-Mer sont de ce fait annulées.
La mise à l’étude de cette nouvelle option m’a été confirmée le jeudi 30 novembre, par Monsieur le Préfet Maritime que je remercie avec ses services pour l’appui déterminant qu’ils nous ont apporté sur ce dossier majeur.
Je souhaite proposer le lancement d’un concours international rassemblant architectes, ingénieurs de très grande renommée pour nous proposer un projet à la hauteur de notre rade et qui prendra en considération l’ensemble des paramètres qui sont posés par cette réalisation : environnementaux, architecturaux, s’intégrant à la problématique de Défense nationale
 ».

Hubert Falco
Président de Toulon Provence Méditerranée
Ancien Ministre

Môle croisière : la concertation préalable débute le 4 décembre

 Fri-Nov-2017
le Fri-Nov-2017 (689 lectures)
Môle croisière : la concertation préalable débute le 4 décembre
Par délibération n°17/10/213 en date du 4 octobre 2017, le Conseil Communautaire de la Communauté d’agglomération Toulon Provence Méditerranée a décidé d’organiser, à son initiative et selon des modalités librement fixées, une concertation préalable conformément à l’article L121-17 du Code de l’environnement et dans le respect des conditions fixées à l’article L121-16 du même code. Cette concertation préalable est organisée du 4 décembre 2017 au 5 janvier 2018 inclus.
Le projet consiste en :
- la construction, sur le site portuaire de Toulon Côte d’Azur, d’un quai de 422 m, équipé, et le dragage associé, permettant à la fois l’accueil des navires de croisière d’un tirant d’eau de 9,30 m et des ferries, ainsi que tout autre type de navire de tirants d’eau plus faibles,
- la protection du plan d’eau du port de plaisance de Darse Nord,
- l’élargissement de 4,00 m du quai dit « DDE » sur une longueur de 100 m en vue d’amarrer 8 navires de grande plaisance,
- le réaménagement du port de plaisance de Darse Nord,
- la déconstruction de la jetée Ouest supportant le « mur de Chine ».
L’estimation de l’opération s’élève à 34 millions d’euros H.T.


Une déclaration d’intention pour le futur môle croisière

 Thu-Sep-2017
le Thu-Sep-2017 (1037 lectures)
Déclaration d’intention pour le futur môle croisière
Dans le cadre du développement du Port de Toulon La Seyne Brégaillon, l’Autorité Portuaire Toulon Provence Méditerranée souhaite accueillir dans de très bonnes conditions l’activité croisière en centre-ville de Toulon. Le site portuaire de Toulon Côte d’Azur (TCA) ne possède pas, aujourd’hui, les infrastructures maritimes permettant l’accostage de grands navires, et conforter l’activité ferry entre le continent, la Corse et la Sardaigne.
Le projet consiste en la construction, sur le site portuaire de Toulon Côte d’Azur, d’un quai de 422 m permettant à la fois l’accueil des navires de croisière d’un tirant d’eau de 9,30 m et des ferries, ainsi que tout autre type de navire de tirants d’eau plus faibles. La protection du plan d’eau du port de plaisance de Darse Nord, et l’élargissement de 4,00 m du quai dit « DDE » sur une longueur de 100 m, en vue d’amarrer 8 navires de grande plaisance sont également prévus. Tout comme est prévu le réaménagement du port de plaisance de Darse Nord ainsi que la déconstruction de la jetée Ouest supportant le « mur de Chine ». Le montant de l’opération est estimé à 34 millions d’euros hors taxes.
 
Accoster au plus près des centres villes
Les navires de moins de 340 mètres représentant 98 % de la flotte internationale, ne peuvent être tous accueillis par les infrastructures actuelles du site portuaire de Toulon. Les compagnies souhaitent accoster le plus près possible du centre-ville.
Le port de Toulon La Seyne Brégaillon détient tous les atouts répondant au souhait des opérateurs de la croisière :
- La rade de Toulon est un abri naturel tous temps,
- Le site portuaire de Toulon Côte d’Azur est situé en plein centre-ville,
- Le port possède les espaces nécessaires aux infrastructures dédiées.
Le port accueille chaque année plus d’une centaine de paquebots (151 escales en 2016), pour l’essentiel en escale de transit ou en tête de ligne au Môle d’armement de La Seyne-sur-Mer et au quai Fournel à Toulon Côte d’Azur depuis Juin 2012. Le renom international de Saint-Tropez fait du Var un département touristique très particulier.
 
Croisière et ferry
Les retombées sont très importantes pour l’économie locale. Les deux activités, ferry et croisière, à Toulon La Seyne Brégaillon représentent 35 millions d’euros de retombées économiques en 2016. Avec ce projet, l’activité historique de la liaison entre le continent et la Corse à Toulon Côte d’Azur n’est pas oubliée, d’autant que depuis 2016 et le lancement de la ligne à destination de la Sardaigne, un troisième quai devient nécessaire. Ce que permettra la construction de ce nouveau môle.
Avec plus de 1 100 rotations et près de 1,4 million de passagers transportés en 2016, Toulon-La Seyne-Brégaillon est le 1er port de desserte vers la Corse. Les autres activités professionnelles, comme la mariculture et la mytiliculture, seront bien entendu soutenues, de même que la petite et moyenne plaisance, la pêche, le transport urbain maritime.

Feu vert du Préfet pour la réhabilitation du Lazaret

 Fri-Aug-2017
le Fri-Aug-2017 (846 lectures)
Feu vert du Préfet pour la réhabilitation du Lazaret
Après une enquête publique, un passage en Conseil communautaire nécessaire pour l’obtention d’une déclaration de projet obligatoire pour l’autorisation des travaux, puis un autre devant le Conseil départemental de l’Environnement et des Risques Sanitaires (CODERST), le préfet du Var vient d’émettre un arrêté autorisant l’Autorité portuaire à réaliser les travaux de réhabilitation des infrastructures portuaires du Lazaret.
 
L’opération consiste retirer, d’une part, toutes les structures métalliques et bois des appontements existants sur 1,5km de berges et à les remplacer par des pontons flottants. D’autre part, les quais, pontons et berges du Village des Pêcheurs seront réhabilités par la mise en place de rideaux de palplanches, de pontons flottants et la réalisation de perrés en enrochement. Enfin, le chenal des aquaculteurs sera dragué : il est prévu de retirer plus de 2 000m3 de matériaux pour améliorer la navigation des professionnels.
 
Une réhabilitation en plusieurs phases
La grande majorité des infrastructures portuaires du Lazaret est très dégradée, voire dangereuse pour la sécurité des usagers. Cette réhabilitation sera réalisée en plusieurs phases.
L’intégralité de ces travaux sera prise en charge par le budget annexe du port. Un financement par tranches de 200 000€ est d’ores et déjà programmé par l’Autorité portuaire. Mais, d’autres pistes sont à l’étude. Ainsi, Toulon Provence Méditerranée a entamé des discussions avec les services de la Région en vue de l’inscription de ces travaux au Contrat régional d’équilibre territorial (CRET).
 
Partie intégrante du port de Toulon
La baie du Lazaret fait partie intégrante du port de Toulon – La Seyne / Brégaillon. Exploité en gestion directe par Toulon Provence Méditerranée, le site s’articule autour des zones de Balaguier, du Manteau, de Tamaris et de La Petite Mer. Toutes accueillent de la petite et moyenne plaisance, de la réparation navale, des associations sportives, de l’aquaculture et les navettes du Réseau Mistral. La Petite Mer est équipée d’une double cale de mise à l’eau double, d’une aire de rinçage et fait l’objet d’une démarche Port Propre.

Une journée presque ordinaire pour le port de Toulon

 Fri-Jun-2017
le Fri-Jun-2017 (1068 lectures)
Une journée presque ordinaire pour le port de Toulon
C’est une journée presque ordinaire qui attend le port de Toulon ce vendredi 23 juin 2017. Presque, de par le nombre de mouvements de navires programmés dans la journée. 26 entrées, sorties, changements de postes à quai : un trafic dense qui marque l’entrée du port dans sa configuration estivale.
 
Toutes les activités maritimes implantées sur la rade de Toulon seront représentées :
- le fret avec le Frelon, en provenance de Savone et avec à son bord un coli encombrant : un transformateur de 115t qui appartient à RTE. Ensuite, leTiger amarré sur le poste Lo-Lo (lift on – lift off : les marchandises sont grutées à bord du navire) de Brégaillon. Sa cargaison, constituée par des sédiments en provenance du grand chantier de Monaco valorisées par la société Envisan, sera déchargée dans la journée puisque le navire repartira tard dans la soirée.
- le ferry avec 4 Corsica Ferries : le Mega Andrea, le Mega Express IV, le Mega Express II et le Mega Sméralda. Deux d’entre eux seront shiftés sur le quai de La Corse et le poste Ro-Ro (roll on – roll off, les marchandises sont roulées à bord du navire) pour permettre à l’exploitation de se poursuivre
- la croisière avec les escales du Mein Schiff 5 au Môle d’Armement et du Sovereign au quai Fournel
- l’industrie avec le câblier Raymond-Croze devant Orange Marine
- la recherche avec le Kommandor Iona dans la Darse Ifremer
- la grande plaisance avec des yachts positionnés sur le Carré du port ou les Grandes Formes.
 
La communauté portuaire, pilotage, lamanage ou encore capitainerie qui s’occupe du placement des navires pour le compte de l’Autorité portuaire, a l’habitude de ces journées à flux tendu où le ballet des arrivées et départs des bateaux sont réglés à la minute près… Sachant que les accostages et les appareillages des navires de la Marine nationale sont, bien entendu, prioritaires. 5 mouvements militaires sont d’ailleurs programmés pour cette même journée.
 
L’an dernier, le port de Toulon – La Seyne/Brégaillon a enregistré 1718 escales, un chiffre en constante augmentation depuis une dizaine d’année (+62%). Ces quelque 1700 escales représentent 3786 mouvements, dont une centaine de shifts. Un jeu de « quais musicaux » où chaque navire trouve sa place, et qui souligne l’attractivité du port de Toulon – La Seyne/Brégaillon.

Porquerolles : 1 tonne de déchets collectés

 Tue-Jun-2017
le Tue-Jun-2017 (703 lectures)
Porquerolles :1 tonne de déchets collectés 
De la vaisselle de pique-nique. La carcasse rouillée d’une chaise pliante. Des serviettes de bain. Une bâche de bateau. Et tout un inventaire à la Prévert des objets utilisés par les plaisanciers et qui d’un coup de vent ou d’un geste maladroit finissent leur vie au fond de l’eau… Malgré un nettoyage régulier du plan d’eau et des opérations d’envergure menées tous les ans, près d’une tonne de ces déchets a été retirée du fond du port de Porquerolles par les apnéistes du Club de Hyères emmenés par le recordman de la discipline Stéphane Mifsud puis transportée sur l’aire de carénage et triée en vue d’une revalorisation par les élèves de quatre classes hyéroise. Là, l’autorité portuaire leur a expliqué le fonctionnement du point propre.
 
L’adoption des bons réflexes en matière de préservation de l’environnement passe par de nombreuses et différentes actions. Les opérations de sensibilisation, comme celles-ci contribuent à l’effort collectif et permettent d’initier les enfants aux nuisances des déchets jetés dans la mer. Les élèves des classes présentes ont tous participé à des ateliers leur permettant de se familiariser avec les durées de vie des déchets.
 
Une brochure explicative pour les plaisanciers
Depuis le début de l’été, la capitainerie mettra à la disposition des usagers du port une brochure leur indiquant où se situent les points de collecte des déchets. L’ensemble des agents portuaires de TPM a été formé à la gestion environnementale et au développement durable. L’objectif est de faire des ports les porte-parole de la lutte contre la pollution marine.
 
Parce qu’elle considère que la gestion environnementale implique la collaboration de tous, usagers ou non de sites portuaires, l’Autorité portuaire encourage les actions comme celles menées ce mardi 6 juin 2017 par le club d’apnée de Hyères sur le port de Porquerolles. En 2011, la communauté d’agglomération Toulon Provence Méditerranée s’est engagée dans la démarche Ports Propres en vue de la certification de l’ensemble de ses sites portuaires. Les premiers audits menés par l’Agence française de normalisation (AFNOR) devraient intervenir courant juillet.

Les plaisanciers appelés à désigner leurs représentants

 Tue-Apr-2017
le Tue-Apr-2017 (1109 lectures)
En s’appuyant sur la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe), la communauté d’agglomération Toulon Provence Méditerranée est devenue Autorité portuaire. En effet, depuis le 1er janvier 2017, elle est propriétaire des 8 anciens ports départementaux, jusque-là, gérés par le syndicat mixte Ports Toulon Provence.
 
Conseil portuaire et CLUPIPPCe transfert de compétences entraine, de fait, une modification de la composition des conseils portuaires, instances de démocratie participative nécessaires à la vie maritime. Existant dans chaque port, le conseil portuaire (CP) regroupe l’ensemble de ses usagers et sa composition est définie par le Code des Transports.
Outre les plaisanciers, le CP comprend les représentants de l’autorité portuaire, du concessionnaire s’il y en a un, de représentants du personnel de l’autorité portuaire et/ou du concessionnaire, de représentants des chambres de commerce et d’industrie, d’un représentant des dockers, de représentants des pêcheurs, et d’usagers du port.
Placé sous la responsabilité d’un président désigné par l’autorité portuaire, le conseil portuaire émet des avis sur les affaires du port. Sa consultation est obligatoire pour les thématiques suivantes : le budget, les tarifs, travaux, règlements particuliers de police et délimitation du domaine portuaire.
Les plaisanciers, adhérents des Comités locaux des usagers permanents des installations portuaires de plaisances (CLUPIPP), sont donc appelés à désigner leurs représentants. Ceux qui même siègeront au sein des conseils portuaires.
 
Les élections : modalités pratiquesLes élections se dérouleront du 20 au 24 mai 2017. Il s’agit d’un scrutin uninominal à un tour et à bulletins secrets. Les candidats sont élus sur le principe du plus grand nombre de voix. En cas d’égalité, le candidat le plus jeune sera désigné.
Pour être électeur, les plaisanciers doivent être titulaires d’une amodiation, d’un contrat d’amarrage ou de mouillage de plus de 6 mois, s’être acquitté du paiement de sa redevance de stationnement et d’amarrage en 2016 et jouir de ses droits civiques au sens du Code électoral.
Le vote par correspondance est autorisé. Il devra être transmis à compter du 2 mai et réceptionné au siège de Toulon Provence Méditerranée avant le 17 mai 2017, le cachet de la poste ou un accusé de réception faisant foi. Le nom du votant et son port d’attache devra être impérativement inscrit au dos de l’enveloppe pour que le vote puisse être valide.
 
Au plus tard le 29 maiLa présidence des bureaux de vote sera assurée par un membre élu de la Communauté d’agglomération ou une personnalité choisie par son Président. Quant aux CLUPIPP, ils désigneront au moins un représentant et un suppléant. Ensemble, ils assureront le déroulement et le contrôle des opérations de vote.
Les résultats seront affichés dans les bureaux des ports, les capitaineries et au siège de TPM au plus tard le 29 mai 2017.

Pour le marché asiatique

 Wed-Apr-2017
le Wed-Apr-2017 (1020 lectures)
​C’est le 19ème navire de la compagnie Princess Cruises, qui s’est amarré ce mercredi 12 avril au Môle d’Armement pour son escale inaugural. Un paquebot flambant neuf, tout juste sorti du chantier italien de Fincantieri qui après deux mois d’exploitation en Méditerranée rejoindra son port d’attache de Shangaï et voguera entre le Japon et la Corée du Sud.
 
Le Majestic Princess, qui a pour sister ships le Ragal Princess et le Royal Princess, s’inscrit dans la droite lignée des navires qui composent la flotte de la compagnie. Les éléments signature de Princess Cruises sont présents : le Sanctuary, espace dédié au bien-être, un cinéma sous les étoiles ou encore la passerelle surplombant la mer. Plus de 1 000 cabines sur les 1780 que compte le paquebot disposent d’un balcon.
À bord, des espaces ont été aménagés tout spécialement pour les jeunes enfants et les adolescents.
 
Diaporama  Escale inaugurale Majestic Princess

Première escale pour l’Akdeniz, version allongée

 Mon-Apr-2017
le Mon-Apr-2017 (840 lectures)
1ère escale pour l’Akdeniz, version allongée
6 ans après son implantation à Toulon, 2 ans après la mise en service d’une troisième rotation hebdomadaire, l’autoroute de la mer confirme sa bonne santé avec l’escale, le 2 avril d’un UN Akdeniz jumboïsé. 6 mois après son entrée dans le chantier naval Gemak Shipyard de Tuzla, le navire amiral d’UN Ro-Ro, construit en 2008, est de nouveau opérationnel avec une capacité de transport augmentée de 25%.
Pour ce faire, la coque a été rallongée de 30m, portant la longueur hors tout du roulier à 223m et à tonnage de 32 500t. L’UN Akdeniz est à même de transporter 313 remorques à chacune de ses rotations. Autre projet d’agrandissement de navire : l’UN Cuneyt Solakoglu, avant l’été 2017.
 
300 000 remorques depuis 2010
En 2016, la ligne turque a transporté 60 484 remorques et a démarré l’exploitation de conteneurs. Ce qui représente 860 000t de marchandises, principalement à l’export. De l’industrie automobile à celle des loisirs en passant par l’agroalimentaire ou le textile, le trafic est très diversifié et touche tous les grands secteurs économiques. En tout, plus de 300 000 remorques non accompagnées ont transités par le port de Toulon depuis 2010. Les chauffeurs les prenant en charge jusqu’à l’embarquement et après le débarquement.
 
Toulon, seul port à dédouaner le dimanche
L’activité de cette autoroute de la mer, l’une des rares à fonctionner sans subvention, n’a cessé de croitre. Au premier trimestre 2017, une nouvelle augmentation du fret de 10% est enregistrée par l’armateur. Et l’escale du dimanche est la plus importante de la semaine car elle permet des livraisons dès le lundi matin. Ceci n’est possible que parce que « Toulon est le seul port où le dédouanement est possible le dimanche » note-t-on chez Worms Toulon, agent d’UN Ro-Ro.

Nettoyage de printemps au Levant

 Fri-Mar-2017
le Fri-Mar-2017 (804 lectures)
Nettoyage de printemps au Levant
Du bois mort. Des palettes. Des plastiques. Tout un inventaire à la Prévert a été débarrassé des abords et du port de l’Ayguade du Levant. Et pendant que les uns collectaient les macro-déchets, d’autres désherbaient les bordures des chemins. Durant toute une journée, une trentaine de personnes des différentes associations de l’île ont retroussé leurs manches, enfilé des gants et ont travaillé d’arrache-pied pour parer la grève, la Perspective, le port, les plages ou la Corniche de leurs habits d’été.
L’opération sera renouvelée cet automne pour permettre au Levant de passer doucement vers l’hiver.

Le Jean-Nicoli dérouté

 Tue-Mar-2017
le Tue-Mar-2017 (1068 lectures)
Le Jean-Nicoli dérouté 
La tempête qui a sévi la nuit dernière en Méditerranée a fait de nombreux dégâts… À la fois sur terre et sur mer. En effet, la timonerie du Jean-Nicoli, ferry de la compagnie Corsica Linéa, qui effectue la traversée entre Marseille et La Corse, n’a pas résistée à une mer totalement démontée par des rafales dépassant les 140km/h. Des pointes à 193km/h ont même été enregistrées par Météo France au large du Cap Dramont. En avarie, le navire a été dérouté par le Cross Med sur le port de Toulon où il a été accueilli vers 3 heures du matin.

Le Viking Sky en escale à Toulon

 Mon-Mar-2017
le Mon-Mar-2017 (1136 lectures)
Le dernier-né de la compagnie norvégienne Viking à fait escale dans le port de Toulon. Livré le 26 janvier 2017, le Viking Sky est actuellement déployé en Méditerranée.
Ce navire de croisière a pour sister ships le Viking Star et le Viking Sea.
 
Tailler pour accéder à tous les ports
De dimensions relativement réduites, ces 3 paquebots ont la particularité d’avoir été dimensionnés pour accéder à la plupart des ports, facilitant ainsi l’embarquement et le débarquement des passagers.
 
Un design très épuré
À bord, tout est fait pour le repos. Le design, aux consonances scandinaves, met l’accent sur les différentes destinations du navire. 930 passagers peuvent prendre possession des 465 cabines et suites très spacieuses. Toutes sont équipées de balcons privatifs.
Le Viking Sky dispose de 2 piscines, d’un centre de remise en forme avec spa et cabine de neige. Côté spectacle, la compagnie privilégie les spectacles live ou des conférences portant sur l’art, l’histoire ou la culture.
 
Un paquebot écoresponsable
Le navire est équipé de moteurs hybrides et de panneaux solaires, ce qui lui permet de respecter les réglementations environnementales les plus strictes. Les roulements de ses arbres d’hélices sont lubrifiés à l’eau de mer. L’utilisation de l’eau de mer comme lubrifiant réduit les coûts d’entretien, car il n’y a plus besoin d’un joint arrière et remplace les huiles biodégradables qui doivent être stockées, échantillonnées puis éliminées.
 
Diaporama  Escale inaugurale Viking Sky

Le port de Porquerolles, à la une d’un téléfilm

 Wed-Mar-2017
le Wed-Mar-2017 (1037 lectures)
Porquerolles, à la une d’un téléfilm
« Moteur, silence… Action ! » Les unes après les autres les prises s’enchaînent. D’abord devant Porquerolles Plongée, puis sur le Quai des Pêcheurs, enfin sur le quai O. Par une belle journée ensoleillée mais quelque peu venteuse d’octobre 2016, l’équipe de tournage du téléfilm Le Sang des Îles d’Or a posé ses caméras sur le port de Porquerolles sous les yeux des derniers touristes et des habitants, habitués à voir leur île servir de décor de tournage. Cette fois-ci pour un polar.
Ancien commandant de police, Sandra Pantadikis qui s’est retirée sur Porquerolles après avoir échoué à traquer le tueur de sa nièce, initie les enfants des écoles à la plongée. Un deuxième crime, en tout point similaire, survient. Le tueur va jusqu’à envoyer une balle de l’arme qu’il a volée à Sandra, trois ans plus tôt. Malgré cet appel, Sandra renonce à apporter son aide… jusqu’à ce qu’elle découvre que c’est sa fille, Ariane, avec qui elle est en froid, qui est à la tête de l’enquête.
Ce téléfilm dont le scénario est signé Claude-Michel Rome, qui connait très bien la région, est librement adapté du roman L’Affaire du Port d’Alon de l’écrivain bandolais Jean-Michel Schneider paru en paru en paru en 2014
Le Sang des îles d’Or en tête d’affiche avec Alexandra Vandernoot, Antoine Duléry, Isabelle Vitari et Avy Macciano est à découvrir ce samedi 4 mars 2017 à 20 h 50 sur France 3.

Bilan et perspectives pour la grande plaisance

 Fri-Sep-2016
le Fri-Sep-2016 (1382 lectures)
Bilan et perspectives pour la grande plaisance
L’Autorité Portuaire a dressé le bilan de la première année d’existence du label Ports Toulon Provence et a détaillé les perspectives de développement de la Rade de Toulon en matière de grande plaisance, au cours d’une conférence de presse organisée en marge du Monaco Yacht Show, le 28 septembre dernier.
Le lancement en 2015 d’IMS700 et l’ouverture au printemps 2017 du chantier de Monaco Marine viennent compléter une offre déjà riche d’un maillage d’agents maritimes et d’entreprises spécialisées, positionnant un peu plus la rade de Toulon comme la base arrière des haut-lieux du yachting en Méditerranée. Chaque année, plus de 150 yachting viennent s’y refaire faire une beauté, hiverner ou plus simplement avitailler. Depuis le mois de mars, le port de Toulon a accueilli quatre des plus prestigieuses unités : l’Éclipse, le Luna, le Rising ou le Pelorus. Des navires à plus de 100m dont les longueurs de quais, leurs accès restreints, leur tirant d’eau et leur système de vidéo-protection H24 sont particulièrement adaptés.
C’est donc tout naturellement que Ports Toulon Provence, l’autorité portuaire sur la Rade de Toulon, a fait de la grande plaisance l’un de ses quatre axes de développement. La première pierre de ce développement a été la création, l’an dernier, de Ports Toulon Provence Yachting un label visant à regrouper les professionnels de cette activité pour faire de cette baie aux conditions nautiques exceptionnelles un centre de compétences de référence. La seconde pierre a été la signature, en décembre dernier, du partenariat MYS C&C Lounge qui fait de Ports Toulon Provence l’un des rares partenaires français du Monaco Yacht Show. La 3ème pierre est la commercialisation de 10 postes à quais en garantie d’usage de longue durée pour des yachts de 50m à 100m.

L'exploitation du quai M interdite à Porquerolles

 Mon-Sep-2016
le Mon-Sep-2016 (1306 lectures)
L'exploitation du quai de Toulon interdite
Après une inspection de sécurité, Ports Toulon Provence a décidé de suspendre l’exploitation du quai M dit « quai de Toulon » - postes commerce 08 et 09 - à Porquerolles. L’amarrage de tous les navires ainsi que l’accès et le stationnement des personnes y sont interdits à compter du 30 août 2016. Ce quai accueillait principalement les navettes en provenance de Bandol, Sanary, Saint-Mandrier, La Seyne-sur-Mer, Toulon, Le Lavandou, La Croix-Valmer, Sainte-Maxime et Saint-Raphaël. Les touchers sont transférés sur les débarcadères nord et sud. Des travaux seront réalisés au plus vite.


Une fête pour dynamiser la vie portuaire

 Wed-Aug-2016
le Wed-Aug-2016 (1375 lectures)
Une fête pour dynamiser la vie portuaireCe lundi 22 août 2016 s’est tenue la 2ème édition de la manifestation « Le Levant fête la Mer ». Elle a débuté, à 15 heures, par un concert de jazz manouche par le groupe Opus4 qui a réuni une bonne centaine de personnes sur l’esplanade de la capitainerie, puis s’est poursuivie par la traditionnelle bénédiction en mer des bateaux où une vingtaine d’embarcations ont reçu la protection du Christ et par une messe célébrée par le curé de la paroisse du Lavandou et animée par les danses provençales de la troupe Lei Sauterello.
 
Jazz manouche et traditions provençalesPour la deuxième année consécutive le port de l’Ayguade du Levant, l’association Les Fadas du Boulantin et l’Association pour la Restauration et la Gestion de la Chapelle de l’île du Levant ont uni leurs forces pour organiser cette manifestation. « Le Levant fête la Mer » a pour objectif de dynamiser la vie portuaire, de créer du lien entre les différents usagers du port et de faire découvrir les traditions provençales. Elle se déroule en après-midi et en début de soirée - horaires des navettes obligent - afin de permettre aux touristes de passage d’y assister et de découvrir une des nombreuses coutumes provençales, «Le Levant fête la Mer» a puisé ses racines dans une manifestation organisée, il y a quelques années déjà par les Fadas du Boulantin.
Cette nouvelle édition s’est enrichie d’un concert de jazz manouche donné sur la dalle de la capitainerie par la formation Opus4. Le quatuor se distingue des nombreux groupes de la World Music et du jazz manouche par une patte  bien particulière mélangeant swing, musique tzigane, rock, humour, choix des instruments et arrangements vocaux.
 
Un port de continuité territorialeLe port de l’Ayguade du Levant a pour principale vocation de permettre la continuité territoriale. Environ 21 000 passagers et 400 tonnes de marchandises y transitent chaque année. Si le port dispose de deux postes Ro-Ro et d’une zone pour accueillir les pêcheurs,  ses infrastructures restent, malgré tout, assez rudimentaires. Ses 29 anneaux sont destinés aux différents usagers qu’ils soient professionnels, plaisanciers ou de la police municipale. Afin de faciliter la prise de poste et l’amarrage des navires un ponton de 48m fixé à la digue par des organeaux a été installé par l’Autorité Portuaire, depuis le 1er juillet dernier. Cet ouvrage, adapté au site, sera retiré et stocké sur place durant l’hiver afin de le préserver des coups de vents du sud, souvent violents sur l’île. Cette opération, d’un coût de 72000€ a été financée par une aide exceptionnelle du budget principal de Ports Toulon Provence, le budget du port de l’Ayguade du Levant étant de 45000€.

Franc succès à La Madrague pour la fête traditionnelle

 Wed-Aug-2016
le Wed-Aug-2016 (1263 lectures)
Succès à La Madrague pour la fête traditionnelle
La fête traditionnelle de Notre de Dame de la Mer à La Madrague de Giens, qui s’est tenue le samedi 13 août dernier, fait désormais partie des événements incontournables de la vie arbanaise. Chaque été, depuis maintenant 5 ans, locaux et touristes se donnent rendez-vous sur les terre-pleins fleuris et pavoisés du port pour célébrer Notre Dame de la Mer. Cette année, ils étaient plus de 350 à suivre la messe célébrée par le père Philippe LE PIVAIN, curé de la paroisse de Giens – La Capte – Porquerolles et animée par les chants provençaux de la chorale Arbanenco. La manifestation avait débuté, quelques minutes plus tôt, par une procession depuis le hameau de La Madrague, la vierge étant portée par le personnel de la capitainerie. Elle s’est poursuivie par l’hommage aux marins disparus en mer et la bénédiction d’une quarantaine d’embarcations avant de s’achever par le traditionnel verre de l’amitié. Le tout sous l’œil vigilant de la police municipale hyéroise mobilisée pour l’occasion.
 
Un port réaménagé
Cette fête puise ses racines dans les coutumes de ce port de pêche, dont les premières traces de vie remontent à l’Antiquité.
Depuis 2009, ce petit port de pêche s’est reconstruit: la berge, côté est, a été reconstituée, devenant ainsi un espace de promenade protégé et ombragé pour les usagers du port avec un point de vue remarquable sur le golfe de Giens, des places de stationnement ont été aménagées pour les commerçants et la société nautique du port de La Madrague. 600 000 euros ont été investis pour refaire les appontements A, B et C et les sanitaires. Chaque saison, trois pontons flottants sont mis en place, puis démontés en hiver afin de les protéger des largades hivernales. En 2015, près de 40 000€ ont été investis par Ports Toulon Provence pour rénover les organes d’amarrage.
 
Valoriser les traditions
Consciente que La Madrague de Giens est un lieu riche et varié tant du point historique et culturel qu’environnemental, l’Autorité Portuaire a décidé d’en faire un site pilote pour sa démarche « Ports Exemplaires ». Les premières actions ont été mises en place dès le début de l’année. Elles consistent notamment en la dématérialisation d’un certain nombre de procédures pour réduire le volume de papier utilisé par Ports Toulon Provence et ses usagers, par l’aménagement paysager des terre-pleins du port ou le maintien et la valorisation des traditions ancestrales.

Le bilan de la concertation du Lazaret approuvé

 Tue-Aug-2016
le Tue-Aug-2016 (1457 lectures)
Le bilan de la concertation du Lazaret approuvé
Le site portuaire du Lazaret, situé dans la baie du Lazaret sur le territoire de la commune de la Seyne-sur-Mer, fait partie intégrante et relève du port civil de Toulon-La Seyne-Brégaillon. La baie du Lazaret comprend 4 zones, dont le site du Lazaret, Balaguier, Le Manteau, et Tamaris, qui sont gérés par Ports Toulon Provence.

Ces 4 sites accueillent de la petite et moyenne plaisance, de la réparation navale, des associations sportives, de la pêche, de l’aquaculture et de la conchyliculture et des pontons pour le réseau des navettes maritimes trans-rade.
Le syndicat mixte Ports Toulon Provence s’est engagé, depuis 2009, dans une réflexion sur l’aménagement du site portuaire du Lazaret, de la zone allant l’Aviron Club Seynois jusqu’à Pin-Rolland.
Lors de ces démarches et en associant les acteurs locaux, différents aspects ont été abordés :
  • la multiplicité des activités pratiquées (associatives, sportives, culturelles, transport de passagers, pêche professionnelle, plaisance, ateliers navals …),
  • les problèmes de sécurité, d’accessibilité et d’environnement,
  • l’occupation domaniale.
Le potentiel du site et ses particularités paysagères militent en faveur d’une prise en compte globale des projets à y réaliser. La ville de La Seyne-sur-Mer, qui est étroitement associée à ces réflexions, a élaboré de son côté un Schéma directeur de mise en valeur de la corniche de Tamaris et a lancé la révision de la Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager qui couvre les secteurs de Balaguier, de Tamaris et des Sablettes, en vue de la création d’une Aire de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine (AVAP) sur un secteur plus étendu, incluant notamment le domaine public portuaire du Lazaret. Les principales dispositions de l’AVAP qui affectent le site portent sur la hauteur de bâtiment, limitée à 3,5 m, et leur implantation, en dehors de faisceaux de vue définis par le document graphique et la nécessité d’un projet d’aménagement global du site.
 
Afin d’ouvrir cette démarche au plus grand nombre, et conformément aux textes, et en application du Code l’urbanisme, il convenait d’ouvrir une concertation préalable à l’aménagement de ce site.
 
Une concertation ouverte en juin 2015 
Le Comité syndical de Ports Toulon Provence a approuvé les objectifs d’aménagement et fixé les modalités de la concertation préalable à l’aménagement du site portuaire du Lazaret en juin 2015.
 
Les objectifs poursuivis par l’Autorité Portuaire visent à :
-      Créer des chenaux d’avivement du port,
-      Offrir une plus grande ouverture du site,
-      Intégrer des activités sportives,
-      Conforter l’espace dédié aux activités aquacoles
-      Intégrer des aménagements en respect du grand paysage.
 
Les modalités de la concertation préalable du site portuaire du Lazaret ont consistées en :
•     la mise à disposition d’un dossier de présentation et d’un registre d’observations, au bureau du port du Lazaret et au siège de Ports Toulon Provence,
•     la tenue d’une réunion publique d’information, le 22 juillet 2015.
 
Le bilan de cette concertation 
La participation de nombreuses personnes intéressées au projet a permis de préciser les contours d’un projet d’aménagement global du site. 3 scénarios d’aménagement ont été proposés. Chacun a fait l’objet de remarques. Leur analyse conduit notamment à écarter le 1er scénario, qui diminue les postes à quais et implante un port à sec dans les cônes de vue du projet d’AVAP. Idem pour le 3ème scénario, malgré l’attrait qu’il présente pour la plupart des intervenants du fait de son caractère très portuaire. La prédominance des remorques qu’il propose est contraire aux objectifs du projet d’AVAP.
 
Le 2ème scénario servira de base pour la poursuite des études. Une analyse plus fine des contraintes et des besoins des différents utilisateurs, existants ou potentiels, a été faite pour établir un schéma de synthèse. Il est proposé de retenir les éléments de programme suivants :
  • Village des pêcheurs,
  • Club d’aviron,
  • Interface avec le village des Sablettes,
  • Avivements,
  • Port à sec,
  • Nouveau postes à quai plaisance,
  • Locaux professionnels et commerciaux,
  • Bureau du port.
 
Les études suivantes seront conduites:
  • Avivement du port,
  • Port à sec,
  • Chiffrage des aménagements,
  • Tarification des nouveaux postes,
  • Plan de financement (recettes nouvelles, subventions …).

Un décor de cinéma

 Tue-May-2016
le Tue-May-2016 (1441 lectures)
Un décor de cinéma
En provenance de Barcelone, le navire de croisière Star Legend s'est replié, ce mardi 31 mai, sur Toulon et sa rade, bien protégée des vents dominants. En fin d’après-midi, il a mis cap sur Livourne.
Lancé en 1991, le Star Legend a changé plusieurs fois de noms, au fil de son existence. La construction du Royal Vicking Queen a débuté en 1990 dans les chantiers allemands de Schichau-Seebeckwerft in Bremerhaven. Il s’agit du dernier et du plus petit des navires de la compagnie Royal Vicking Line. Initialement prévue pour la Seabourn Crise Line en 1990, sa réalisation a été retardée suite à des contraintes financières.
En 1995, le paquebot change de nom, devenant le Queen Odyssey après avoir été assigné à la Royal Cruise Line. Puis, l’année suivante, il est vendu à Seabourn où il a rejoint la flotte de ses sister-ships : Star Pride et Star Breeze tous trois dessinés par Petter Yran et Bjorn Storbraaten.
 
Chez Windstar Cruise en mai 2015
Le Star Legend, connu alors sous le nom de Seabourn Legend, a servi de décor de cinéma pour le film Speed 2 : Cuise Control (Speed 2 : cap sur le danger). Sorti sur grand écran en 1997, ce long métrage met en scène Jason Patric et Sandra Bullock et Willem Dafoe. Les deux héros se retrouvent piégés à bord du navire de croisière dont les systèmes de navigation ont été reprogrammés par un hacker.
Le Star Legend a quitté la flotte de Seabourn en avril 2015 pour rejoindre celle de Windstar Cruises au mois de mai.

Diaporama
Star Legend

Les 40 ans du chantier Fountaine-Pajot à Porquerolles

 Mon-May-2016
le Mon-May-2016 (1031 lectures)
Les 40 ans du chantier Fountaine-Pajot à Porquerolles
Séduits par l’accueil qui leur avait réservé lors du Rendez-vous des propriétaires moteur l’an dernier, les catamarans Fountaine-Pajot ont investi le port de Porquerolles pour célébrer leur quarantième anniversaire les 19, 20, 21 et 22 mai. 30 navires de la marque dont 20 à voile étaient amarrés le long de la digue pour quatre journées consacrées à la découverte pour les uns ou redécouverte et pour les autres des îles d’or et de leurs trésors. Au programme : navigation, concours de pêche et dégustation des produits locaux. Ports Toulon Provence, ravi d’accueillir les 145 propriétaires et membres d’équipage a remis le prix de l’Image de mer dans les deux catégories : voile et moteur au terme d’une petite cérémonie placée sous le signe de la convivialité.

Escale inaugurale : National Geographic Orion

 Mon-May-2016
le Mon-May-2016 (1323 lectures)
Taillé pour l’aventureAchevé par le chantier allemand Cassens en 2003, l’Orion, propriété de l’opérateur américain Travel Dynamic Interntional, est destiné aux croisières de courte durée. Le navire est exploité, à la fois sur l’Antarctique et l’Arctique et croise régulièrement sur zone de navigation comprise entre les Grands Lacs et l’Amazonie.
En 2005, l’Orion rejoint Papeete, puis est transféré dans un premier temps vers l’Australie puis en Océanie en 2008.
 
Sauvetage dans la baie du CommonwealthDans la nuit du 20 janvier 2013, le navire porte secours au navigateur breton, Alain Delord qui dérivait dans son canot de survie au large d’Hobart depuis près 56 heures. Parti pour un tour du monde, le skipper avait été obligé d’abandonner son bateau en plein océan austral, endommagé par le mauvais temps.
L’Orion avec ses 100 passagers et ses 80 membres d’équipage s’est alors dérouté et a suivi le signal émis par la balise d’Alain Delord pour récupérer le marin.
Le 5 mars 2013, la compagnie qui exploite l’Orion est rachetée par Lindblad. Rebaptisé National Geographic Orion, il rejoint en 2014 la flotte appartenant à National Geographic Endeavour.
 
L’Europe en 2016Lindblad a surpris l’industrie de la croisière en annonçant, en janvier 2015, que le paquebot rejoindrait l’Europe en 2016, cessant les opérations hivernales de l’hémisphère sud.
 
Diaporama  Escale inaugurale National Geographic Orion