A noter


​Les infrastructures sécurisées de la Rade de Toulon à destination de la grande plaisance pour hiverner, approvisionner ou avitailler.

Le CFPPA pour partenaire

Format imprimable
Envoyer cet article à un ami
Créer un fichier PDF à partir de cet article
Mon-Jun-2016
Accueil > Ressources > Le CFPPA pour partenaire


Le Centre de formation professionnelle agricole
Le brevet professionnel agricole (BPA) est un spécifique à la formation professionnelle agricole. Il s’agit est d’un diplôme de niveau V, qui correspond à un niveau CAP. Il est ouvert aux élèves ayant plus de 18 ans.
 
Le BPA Travaux des Aménagements Paysagers est un enseignement dispensé, en formation continue par unités capitalisables, sur 9 mois. Il a pour objectif de former des ouvriers qualifiés. Pour cela, il s’appuie sur 800 heures de cours en salle, de travaux pratiques, de visites de jardin, de rencontres avec des professionnels et les acteurs de la filière, et sur 350 heures de stage en entreprise. À leur sortie, les stagiaires sont capables d’intervenir en création et/ou en entretien des jardins et espaces verts, de s’occuper de la plantation des végétaux, de la taille des arbres et arbustes, de l’entretien des gazons, de la mise en place de massifs, des maçonneries de jardins, de l’arrosage intégré, du débroussaillement.
 
Pour assurer cette formation, le Centre de formation professionnelle et de promotion agricoles (CFPPA) d’Hyères dispose notamment d’une aire pédagogique pour les applications, d’un arboretum, d’un verger d’oliviers et des outils nécessaires. Créé en 1968, le CFPPA forme uniquement des adultes. Ils sont près de 850 stagiaires à fréquenter chaque année ses différentes formations qui vont du certificat d’aptitude professionnelle agricole au brevet de technicien supérieur agricole (BTS) principale sur l’agro-écologie, la culture biologique, l’alimentation et la pluri-activité.
 
Il délivre également la capacité agricole professionnelle permettant d’obtenir les aides à l’installation. Il réalise aussi des études d’ingénieries pédagogiques et des projets de coopération internationale.
 
La loi de 1875 installe les écoles d’agriculture et d’horticulture dans chaque département. L’État a choisi la ville d’Hyères-les-Palmiers pour sa tradition horticole, maraîchère et touristique et lui a légué un domaine de 20 hectares. La première pierre de l’établissement est posée le 8 janvier 1899 et les travaux sont achevés en 1902. La réforme de l’enseignement agricole des années 1960 prévoit la substitution des collèges et lycées aux anciens établissements. En 1989, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur amorce une politique de rénovation des lycées dont il a la charge.
 
Agricampus Var est un établissement public local constitué par :
  • un lycée d’enseignement général et technologique agricole (LEGTA)
  • un centre de formation professionnelle et de promotion agricole (CFPPA)
  • une unité de formation par apprentissage (UFA)
  • une exploitation agricole
L’enseignement qui y est prodigué s’accorde aux nombreuses ressources locales. Il est en interaction constante avec ses différents environnements : naturel, économique et social.
Site internet