A noter


​Les infrastructures sécurisées de la Rade de Toulon à destination de la grande plaisance pour hiverner, approvisionner ou avitailler.

Mise en place d'une ZNLA à Brégaillon

Format imprimable
Envoyer cet article à un ami
Créer un fichier PDF à partir de cet article
Tue-Dec-2014
Accueil > Travaux sur les ports > Mise en place d'une ZNLA à Brégaillon


Un port aux normes Le site de Brégaillon est une zone non librement accessible (ZNLA). Depuis le 15 juillet 2014, pour pénétrer dans l’enceinte portuaire, il convient d’être muni d’un badge. De société pour les entreprises résidentes de la zone. Temporaires pour les visiteurs. « Près de 3000 badges temporaires sont émis tous les mois par Ports Toulon Provence, préside Patrick FANCHINI, en charge de la sûreté pour Ports Toulon Provence. En instaurant une telle procédure, Ports Toulon Provence n’a fait que se conformer à la règlementation en vigueur concernant la sûreté portuaire »
En 2011, l'évaluation de la sûreté portuaire met en évidence la nécessité pour le port de Toulon - site de Brégaillon d'en protéger l'accès en installant un système de vidéo-protection et en créant une ZNLA. Un an plus tard, le plan de sûreté portuaire, élaboré par Ports Toulon Provence, est validé par les services préfectoraux. Dès 2013, l’Autorité Portuaire a lancé une grande concertation avec les entreprises résidentes sur le site de Brégaillon, les collectivités et les partenaires portuaires. Une première étape a été franchie au mois de janvier avec la mise en place du système de vidéo-protection.
 
1ère étape : la vidéo-protection Son installation a été facilitée grâce au déploiement de la fibre optique noire sur l’agglomération par l’entreprise THD83.
Un bureau de sûreté, armé 7/7j et H24 est opérationnel depuis le 1er janvier 2014. Son mur d’images permet de contrôler les 42 caméras installées sur l’ensemble du périmètre portuaire à savoir les terminaux de Toulon Côte d’Azur et de Brégaillon.
Le coût de cette opération est de 700 000 € HT. En 2013, Ports Toulon Provence a perçu du Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance (FIPD) une subvention de 259 000 € HT pour financer la mise en place de dispositif. Il a permis des infractions et des incidents pour chacun desquels une procédure appropriée de traitement a été établie et appliquée avec succès.
 
Modification et l’entrée et pose de la clôtureDébutés au mois de mai, les travaux pour la pose de la clôture et de voirie se sont achevés au mois d’août. Leur montant s’élève à 512 000 €HT dont 422 000 €HT à la seule charge de Ports Toulon Provence. Une convention de participation de 90 000 €HT avec la Chambre de Commerce et d’Industrie du Var a été signée : elle a permis de financer l’accès nord. Le Conseil général du Var a réalisé le nouveau giratoire d’accès au site de Brégaillon et a participé à la conception des projets d’aménagement de l’accès aux établissements Baschieri et de la bretelle de sortie sur la RD559.
 
En réaction aux attentats du 11-Septembre « Ces mesures de sûreté portuaire font suite aux attentats du 11-Septembre. En réaction à ce tragique événement, la communauté internationale et plus particulièrement l'Organisation maritime internationale décide de faire appliquer des mesures de sûreté sur les navires de commerce et les installations portuaires les accueillant », poursuit Patrick FANCHINI. Le code international pour la sûreté des navires et des installations portuaires est ajouté à la convention internationale sur la sauvegarde de la vie en mer (SOLAS : safety of life at sea).
Le code ISPS est mis en application en 2004. Chaque navire ou installation portuaire doit présenter un plan de sûreté après avoir procédé à l'évaluation de celle-ci. La directive européenne 2005-65 instigue la notion de sûreté portuaire. Pour la France, cette directive se traduit par une ordonnance modificatrice du Code des ports, précisant la zone portuaire de sûreté et les mesures qu'il convient d'y mettre en œuvre.
Quelques chiffres
- 3000 badges / mois
- 630m de clôture aux normes ISPS ont été posées
- 1 portail coulissant de 5m situé à l’ancienne et destiné aux convois exceptionnels
- 2 portails de 6m situés au niveau des voies ferrées
- 1 tourniquet permettant l’accès piéton aux CNIM