A noter


​Les infrastructures sécurisées de la Rade de Toulon à destination de la grande plaisance pour hiverner, approvisionner ou avitailler.

Une journée presque ordinaire pour le port de Toulon

Format imprimable
Envoyer cet article à un ami
Créer un fichier PDF à partir de cet article
Fri-Jun-2017
Accueil > Actualités sur les ports > Une journée presque ordinaire pour le port de Toulon


Une journée presque ordinaire pour le port de Toulon
C’est une journée presque ordinaire qui attend le port de Toulon ce vendredi 23 juin 2017. Presque, de par le nombre de mouvements de navires programmés dans la journée. 26 entrées, sorties, changements de postes à quai : un trafic dense qui marque l’entrée du port dans sa configuration estivale.
 
Toutes les activités maritimes implantées sur la rade de Toulon seront représentées :
- le fret avec le Frelon, en provenance de Savone et avec à son bord un coli encombrant : un transformateur de 115t qui appartient à RTE. Ensuite, leTiger amarré sur le poste Lo-Lo (lift on – lift off : les marchandises sont grutées à bord du navire) de Brégaillon. Sa cargaison, constituée par des sédiments en provenance du grand chantier de Monaco valorisées par la société Envisan, sera déchargée dans la journée puisque le navire repartira tard dans la soirée.
- le ferry avec 4 Corsica Ferries : le Mega Andrea, le Mega Express IV, le Mega Express II et le Mega Sméralda. Deux d’entre eux seront shiftés sur le quai de La Corse et le poste Ro-Ro (roll on – roll off, les marchandises sont roulées à bord du navire) pour permettre à l’exploitation de se poursuivre
- la croisière avec les escales du Mein Schiff 5 au Môle d’Armement et du Sovereign au quai Fournel
- l’industrie avec le câblier Raymond-Croze devant Orange Marine
- la recherche avec le Kommandor Iona dans la Darse Ifremer
- la grande plaisance avec des yachts positionnés sur le Carré du port ou les Grandes Formes.
 
La communauté portuaire, pilotage, lamanage ou encore capitainerie qui s’occupe du placement des navires pour le compte de l’Autorité portuaire, a l’habitude de ces journées à flux tendu où le ballet des arrivées et départs des bateaux sont réglés à la minute près… Sachant que les accostages et les appareillages des navires de la Marine nationale sont, bien entendu, prioritaires. 5 mouvements militaires sont d’ailleurs programmés pour cette même journée.
 
L’an dernier, le port de Toulon – La Seyne/Brégaillon a enregistré 1718 escales, un chiffre en constante augmentation depuis une dizaine d’année (+62%). Ces quelque 1700 escales représentent 3786 mouvements, dont une centaine de shifts. Un jeu de « quais musicaux » où chaque navire trouve sa place, et qui souligne l’attractivité du port de Toulon – La Seyne/Brégaillon.
Diaporama 
Mouvements portuaires
Les chiffres de 2016
1er port de desserte vers la Corse avec1,4 million de passagers
2ème port en terme de passagers derrière Calais
3ème port de France métropolitaine pour la croisière avec 151 escales et 569 944 passagers
60 400 remorques transportées par la ligne turque
4 000 anneaux de plaisance
Vidéo