A noter


​Les infrastructures sécurisées de la Rade de Toulon à destination de la grande plaisance pour hiverner, approvisionner ou avitailler.

Première escale pour l’Akdeniz, version allongée

Format imprimable
Envoyer cet article à un ami
Créer un fichier PDF à partir de cet article
Mon-Apr-2017
Accueil > Actualités sur les ports > Première escale pour l’Akdeniz, version allongée


1ère escale pour l’Akdeniz, version allongée
6 ans après son implantation à Toulon, 2 ans après la mise en service d’une troisième rotation hebdomadaire, l’autoroute de la mer confirme sa bonne santé avec l’escale, le 2 avril d’un UN Akdeniz jumboïsé. 6 mois après son entrée dans le chantier naval Gemak Shipyard de Tuzla, le navire amiral d’UN Ro-Ro, construit en 2008, est de nouveau opérationnel avec une capacité de transport augmentée de 25%.
Pour ce faire, la coque a été rallongée de 30m, portant la longueur hors tout du roulier à 223m et à tonnage de 32 500t. L’UN Akdeniz est à même de transporter 313 remorques à chacune de ses rotations. Autre projet d’agrandissement de navire : l’UN Cuneyt Solakoglu, avant l’été 2017.
 
300 000 remorques depuis 2010
En 2016, la ligne turque a transporté 60 484 remorques et a démarré l’exploitation de conteneurs. Ce qui représente 860 000t de marchandises, principalement à l’export. De l’industrie automobile à celle des loisirs en passant par l’agroalimentaire ou le textile, le trafic est très diversifié et touche tous les grands secteurs économiques. En tout, plus de 300 000 remorques non accompagnées ont transités par le port de Toulon depuis 2010. Les chauffeurs les prenant en charge jusqu’à l’embarquement et après le débarquement.
 
Toulon, seul port à dédouaner le dimanche
L’activité de cette autoroute de la mer, l’une des rares à fonctionner sans subvention, n’a cessé de croitre. Au premier trimestre 2017, une nouvelle augmentation du fret de 10% est enregistrée par l’armateur. Et l’escale du dimanche est la plus importante de la semaine car elle permet des livraisons dès le lundi matin. Ceci n’est possible que parce que « Toulon est le seul port où le dédouanement est possible le dimanche » note-t-on chez Worms Toulon, agent d’UN Ro-Ro.
Vidéo